Le superbe Parc Breakwater de Kingston

By Tianna Edwards

Lorsque vous marchez le long des berges de la rue King lors d’une radieuse journée d’été, vous y verrez une foule de personnes de tout âge éprises de l’été, sortant leurs serviettes de plage, plongeant dans le Lac Ontario en tenant la main de leurs bambins alors qu’ils pataugent et s’éclaboussent dans l’eau peu profonde de la plage de galets, leurs amis se délectant de leurs lunch boxes préparées par le Juniper Cafe (à deux pas de la plage) ou encore marchant main dans la main sur le pont piétonnier vers la jetée Gord Edgar Downie. C’est vraiment agréable de voir comment les plaisirs de l’été sont encapsulés par une ville qui accorde une grande valeur à son accès au Lac Ontario.

De nos jours, le Parc Breakwater peut servir à n’importe qui pour y faire n’importe quoi. On y trouve des collines verdoyantes pour y profiter d’un pique-nique, une grande quantité de sable pour y faire l’expérience de la plage, une jetée pour l’envoi de boulets de canon sans arrêt, en plus d’une zone peu profonde pour les jeunes enfants qui ont toujours besoin de leurs brassards. Si la baignade ne vous intéresse pas, mais que vous préférez de longues marches ou que vous faites des promenades avec votre chien, sans oublier la très belle vue, vous pouvez le faire au son des bruits de vagues qui déferlent sur les galets. C’est exactement ce dont Kingston a besoin; un endroit agréable pour tous – allant de praticiens du parachutisme ascensionnel aux fanas du soleil et j’en passe.

Le défi des Grands Lacs 2017 a encouragé les communautés à restaurer les Lacs, ce qui a mené à un don de 500 000 dollars canadiens (332 000 €) de la part de la The W. Garfield Weston Foundation à la jetée Gord Edgar Downie (situé à l’opposé du pont piétonnier). Une fois le don versé, un financement supplémentaire a été accordé par la Ville de Kingston et les gouvernements provincial et fédéral afin d’élargir la portée des améliorations du Parc. Ce réaménagement fait partie du plan directeur des berges de Kingston et positionne la ville à titre de première jetée urbaine du Canada pour la nage naturelle.

Si vous vous demandez comment on a nommé la jetée, le chanteur défunt du groupe The Tragically Hip, Gord Downie, vivait directement devant la jetée originale et était un des membres du Conseil d’administration et ambassadeur de Swim Drink Fish. Cet organisme cherche à rétablir l’eau pour la rendre propre à la baignade, la consommation et la pêche. Leurs efforts ont été lancés en juin 2001 par l’entremise du Lake Ontario Waterkeeper. Une fois le projet du Parc Breakerwater lancé seize ans plus tard, le Conseil municipal de Kingston a voté unanimement pour nommer la jetée rénovée en l’honneur de Downie. La prénom « Edgar » a été inclus dans l’attribution du nom de la jetée pour rendre hommage au père de Downie. Son frère, Patrick, a expliqué aux reporters que c’est un hommage digne à lui rendre, le parc « étant le fondement de la vie familiale et une valeur constante durant le meilleur et le pire. Lorsque nous imaginons notre chez-soi, ce qui nous vient à l’esprit est cette superbe partie du rivage. »

Nous remercions tous les participants pour leurs incroyables efforts afin de restaurer ce site et d’en faire le chef de file pour rétablir l’eau, la rendant propre à la baignade, la consommation et la pêche. Ce rivage continuera d’être le fondement de souvenirs incroyables des habitants et des visiteurs de Kingston pour les années à venir.